Vous êtes ici : Accueil > Actualité

La session des relais CEP-I à Amiens

Autour du thème « La réussite, les réussites : quels mots pour quelles réalités ? », que faut-il mettre en œuvre pour offrir un cocktail réussi, pétillant de travail et de convivialité ?

Un cadre accueillant et propice à l’échange entre les convives

Nous avons été cette année chaleureusement reçus par les relais du collège de la Providence à Amiens du mercredi 28 au vendredi 30 mars. Nous étions logés au centre spirituel St François de Sales à ¼ d’heure à pieds de la Providence.

Qui pense que cette région est triste aurait été surpris de pouvoir se bronzer sous un soleil resplendissant devant une belle pelouse bien verte (espace heureusement surprenant au sein d’un établissement urbain !).

Qui pense que la grande taille d’un établissement est plus difficilement propice à la convivialité aurait été surpris de vivre un dîner sympathique où échangeaient différents acteurs tels que le chef d’établissement, les participants de la session, le directeur du 1er degré, la directrice du collège, les 2 formatrices du CEP-I ; le tout autour d’un buffet appétissant concocté par le chef cuisinier du restaurant scolaire de la Pro.

Des verres différents pour surprendre et ne pas ennuyer les convives

Les méthodes pédagogiques proposées par les formatrices étaient variées : intervention de certains participants eu égard à leurs compétences, utilisation de supports vidéo décalant et surprenant, analyse d’une enquête réalisée en amont par les participants auprès de leurs élèves, exposé d’une intervenante extérieure : Brigitte Prot, psychopédagogue qui a mis au point la méthode du « bilan itinéraire de motivation et d’orientation », présentation des travaux d’une chercheuse sur « Connaissance et estime de soi : ingrédients pour la réussite scolaire » et apport pour saisir en quoi la visée ignatienne propose une forme de réussite qui rejoint l’être humain dans toute sa globalité.

Des ingrédients aux couleurs et aux goûts variés

  • La cathédrale d’Amiens : un symbole spirituel et touristique

Ce magnifique édifice symbolise l’art gothique flamboyant. Construite en 1269 elle est classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1981. Ses dimensions hors norme frappent le visiteur lorsqu’il se trouve sous sa voûte centrale de 43 m. Elle impose par son architecture et ce qui surprend d’abord c’est la richesse de sa façade extérieure principale. Son tympan est empreint d’une symbolique du jugement dernier sans pessimisme. La grande rosace refaite au XVIe siècle est très colorée. Par ces couleurs vives, elle annonce les ornements de l’intérieur.

Dans la cathédrale, il s’agit de lever les yeux au ciel pour admirer la nef la plus grande de France et de les baisser pour s’interroger sur ces surprenants dallages séries de labyrinthe. Cette cathédrale a été pensée comme si la volonté de l’église catholique avait voulu offrir à ses fidèles un lieu à la fois grand pour les rassembler, les rassurer, imager leurs prières et même les distraire !

Le pavement de l’intérieur comporte toute une série de dessins, entre autres, le motif de la svastika ou croix gammée. La pièce maîtresse de ce dallage est un labyrinthe octogonal situé au niveau de la nef.

  • L’établissement de la Providence : un symbole éducatif digne d’intérêt

Des élèves internes et des enseignants nous ont fait visiter l’établissement après les cours. Durant plus de deux heures nous avons découvert les spécificités de ce groupe scolaire.

Merci à eux pour leur disponibilité et leur enthousiasme qui nous a véritablement interpellés !

Le lycée professionnel propose trois bacs pro techniques spécifiques : EEEC(électronique énergie équipements communicants), TMSEC(technicien maintenance systèmes énergétiques et climatiques), TFCA(technicien froid conditionnement air). La visite des ateliers commentée par les élèves et les professeurs nous a permis d’appréhender la caractéristique d’une telle filière pro.

Au niveau du Primaire, l’établissement développe deux principaux thèmes créatifs tels que :
- « la grande lessive » qui est une exposition d’arts plastiques ou l’ensemble des élèves affichent leurs productions ;
- « la journée des talents » ou chaque élève est reconnu pour son don ou une action particulière. Quant à la structure, elle offre à ses élèves des infrastructures sportives hors pair réparties sur un parc de 14 hectares dont une piscine couverte.

De plus, comme chaque année , chacune et chacun a pu rejoindre la proposition spirituelle qui la/le rejoignait le plus ; soit l’Eucharistie célébrée par un jésuite vivant à Amiens, soit le dialogue contemplatif sur le thème de la réussite de sa vie.

Un brin de surprise

L’inattendu a été aussi au rendez-vous : seuls nos amis Jean-Christophe, Frédéric et Nadine savent pourquoi le gardien de la Pro n’était pas en joie quand ils ont sonné à sa loge !

En conclusion, nous pouvons dire que cette session des relais aura permis une belle rencontre entre des professeurs issus des différents établissements, porteurs chacun de réalités de l’esprit ignatien. Ce rassemblement nous a fait prendre conscience une fois de plus d’appartenir à un réseau, d’approfondir la pédagogie et la spiritualité jésuites et de débattre des enjeux de l’éducation aujourd’hui. Le thème abordé cette année « la réussite, les réussites » permettait à chacun de satisfaire sa quête méthodologique afin de tendre vers la réussite des élèves.

Cette session restera un moment de partage dans la convivialité d’où l’on revient ressourcé, motivé et rassuré.

Jean-Christophe Acquier (relais CEP-I au Caousou) Sophie LASSAGNE (formatrice au CEP-I)